12 Août 2011

Heat training ou le bon vieux défrisage à chaud...

Par Bellebene | les catégories : Coiffures | Hair Styles, Le défrisage | Relaxers, Les cheveux naturels | Natural Hair, Techniques Ce billet a suscité : 9 commentaires

heat trainingHello les belles,

J'espère que vous allez bien.

Vous en avez certainement entendu parler, ici et là. Brittany crée la polémique depuis quelques mois sur Youtube en déclarant "Heat training  - the only natural relaxer" ou en français "Le défrisage à chaud - le seul défrisage naturel".

 

Bon d'abord, qu'est ce que le heat training?

Comme le rappelle si bien La Manouchka sur son blog, le heat training est une méthode qui consiste, par l'application répétée de sources de chaleur (brushing + fer à lisser), à assouplir et donc modifier la texture de ses cheveux de manière définitive.

Brittany, dans une vidéo que je vous invite à consulter ici, explique son parcours capillaire, son souhait d'avoir de longs cheveux et ce qu'elle considère comme la seule méthode qui lui permet d'avoir la chevelure longue de ses rêves.

A intervalles réguliers, elle réalise donc un lissage par brushing + fer à lisser avec des températures dépassant les 200°. Comme pour un défrisage, cette température élévée est appliquée uniquement sur les repousses, le reste des longueurs étant lissée à température moins élevée.

Le résultat?

Le voici en images. Je remercie par la même occasion La Manouchka pour la traduction en français.

 

Il n'y a pas de mystères

En effet, un cheveu moins crépu est moins sujet à la casse, aux noeuds et autres petits désagréments dont on aimerait bien se passer. Il est donc évidement qu'un cheveu défrisé, si on lui apporte les soins nécessaires, permettra de rendre ses longueurs plus visibles. On a déjà parlé sur ce blog de l'importance d'étirer un cheveu crépu.

Mais de là à aller aussi loin? Je ne sais pas, est ce que son cheveu est toujours naturel finalement?Est ce que le jeu en vaut vraiment la chandelle? On sait à quel point nos cheveux sont secs? Comment songer, pour "leur bien" à appliquer une source de chaleur aussi intense et si régulièrement? Est ce que ce n'est pas même plus simple de se défriser avec sa bonne vieille boite de Olive Oil au final?

Une chose est sûre, c'est que mes cheveux ne supportent pas (et je le sais pour l'avoir testé) autant de chaleur. Passé l'étape du brushing, ils ne supportent plus, le fer à lisser est juste un traumastisme trop important pour eux. Au bout de quelques semaines, malgré tout le soin que je peux leur apporter et tous les protecteurs de chaleurs de la Terre, les cuticules pètent et j'ai des fourches...

 

Le bon vieux défrisage à chaud

C'est bien ce que cela m'évoque. Ben oui, vous savez, celui que nos mamans posaient sur les plaques de la cuisine pour se défriser les cheveux en 2 temps 3 mouvements. Voilà à quoi cette méthode me fait penser...

Je vous ai fait part de mes interrogations quant à cette méthode que pour rien au monde, je ne vous recommanderais. Comme le disait un jour Nounoune sur son blog, quitte à défriser un cheveu, autant y aller franco et le fragiliser qu'une seule fois.

 

Et vous, qu'en pensez vous?

Je pense en particulier à celles qui font souvent des brushings sur leurs cheveux naturels? Que pensez vous de cette méthode? Constatez vous que les brushings répétés fragilisent vos cheveux? Pas du tout? Seriez vous prêtes à aller jusqu'au heat training?

 

J'ai hate de lire vos réponses !

 

Prenez soin de vous

Clarisse Aka Bellebene

Related Posts Plugin for WordPress,
Blogger...

Les commentaires :

  1. Par G6ka01 Samedi 13 Août 11 à 07h22

    Bon article,
    tu poses une bonne question.

    Si je devais choisir ca sera le defrisage a chaud.
    Je trouve cette methode moins dangereuse (si on est adroite), plus naturel (pour son cote non chimique) et moins onereux que le defrisage.
    Mais bruler, heu je veux dire lisser son cheveux a forte temperature, je ne comprends pas le choix entre un cheveu en sante ou un cheveu long.

    Pour moi c'est vite choisi: je prefere un cheveu en sante, j'ai deja assez de pb avec mon forte porosite et mes fourches.
    Franchement, pas tentee peut etre que ses cheveux sont solides mais c'est pas donne a tout le monde.

  2. Par Flo Dimanche 14 Août 11 à 16h07

    Pendant une longue période j'ai été adepte du fer à lisser.Dans le mois je restais 2semaines en tresses et les 2autres semaines je me lissais les cheveux pour changer de tête me disais-je.Je passais le fer sur mes cheveux mèches par mèches,le pire en insistant bien et le tout sans protection thermique(j'étais persuadée que je pouvais m'en passer et que le lissage avec des plaques céramiques n'abimaient pas trop les cheveux ce qui est bien évidemment faux).
    Le pire c'est que tous les matins je refaisait mes racines et le devant histoire d'avoir le lissage parfait.
    La fille qui prône cette méthode a l'air d'avoir les cheveux en bon état mais moi en utilisant seulement le fer j'ai eu les cheveux complètement bousillés avec des fourches qui remontaient jusqu'à 5cm sur mes cheveux!
    Depuis j'ai décidé de varier mes coiffures sans avoir à recourir au fer à lisser.
    En résumé,pour avoir à moitié pratiqué cette méthode sans le savoir(je découvre aujourd'hui en quoi elle consiste et ses conséquences),je ne la conseillerait à personne.A mes yeux c'est aussi agressif que le défrisage.
    Désolée pour le long commentaire mais j'avais trop de choses à dire.

  3. Par Bellebene Mercredi 17 Août 11 à 12h53

    @Jess : oui je comprends ton point de vue, objectivement, entre la peste et le choléra, à y bien choisir, je prefère garder mes cheveux tel quel... On a tellement de façon de les coiffer dans leur état naturel, je trouve ca dommage d'avoir recours au lissage systématique dans le seul but d'avoir les cheveux plus longs...

    @ Flo : merci pour cet éclairage qui n'est pas trop long et qui est surtout très instructif... Je pense qu'il est nécessaire d'avoir un bon capital capillaire à la base pour se permettre d'avoir recours à cette technique. Des cheveux très épais qui resistent à tout (on en connait des cheveux comme ca qui meme avec le pot de défrisage strong restent crépus). Merci pour ton témoignage et ravie que tu retrouves peu à peu des cheveux plus forts !

  4. Par Cwiss Mercredi 17 Août 11 à 20h57

    Elle devrait prendre des précautions et mettre quelques réserves dans ce qu'elle dit... Si ça marche pour elle, tant mieux mais le côté "je suis passée d'un 4ab à un 3bc en me lissant les cheveux toutes les semaines, c'est trop génial, je vais écrire un livre sur la méthode que j'ai inventée...", c'est limite.
    Personnellement, mes cheveux se transforment en chips quand je fais un brushing et les pointes font la gueule après le passage du fer...
    J'espère que les personnes qui regardent cette vidéo, notamment celles qui veulent la pousse ou un texture plus curly à tout prix, sauront prendre un peu de recul avant de se lancer...

  5. Par La Manouchka Lundi 05 Septembre 11 à 10h31

    Je suis parfaitement d'accord avec le message de Cwiss, les gens doivent développer leur sens critique que ce soit par rapport à cette technique ou par rapport à une autre d'ailleurs.
    Ce que je trouve intéressant dans le heat training, c'est la notion de maîtrise des dommages, ceci dit il y en a quand même et ça ne convient pas à tout le monde, la preuve avec ton expérience.
    Après, libre à chacun de faire ce qu'il souhaite... en connaissance de cause ! Après tout, tout le monde ne revient au naturel pour plus de santé capillaire, parfois les cheveux sont juste un accessoire de mode qu'on change à sa guise.

    En tout cas merci pour le clin d'oeil, bizouzz

  6. Par bellebene Mardi 06 Septembre 11 à 10h39

    @Cwiss & La Manouchka : oui, prendre un peu de recul, analyser et développer son sens critique! c'est important et c'est une qualité qui manque à beaucoup d'entre nous en matiere de "nouveauté beauté". On entend ca alors on se jette dessus sans forcément chercher à comprendre pourquoi ca marche sur telle personne et si c'est applicable sur nous... bref...
    @ la Manouchka : oui, c'est ce qui m'a séduit au début "maitriser" les dommages, je trouve que c'est pas mal comme idée. De se dire qu?après tout, on a tellement d'occasion de faire souffrir ses cheveux sans s'en rendre compte, autant le faire volontairement et maitriser les dégâts...
    Maintenant que je sais ce que c'est, objectivement, je pense que mes cheveux supporteraient plus le texlaxing que le heat training... mais c'est encore un autre débat... ;o) de rien

  7. Par helloElo Samedi 10 Septembre 11 à 22h49

    Tout dépend pourquoi on est venu au naturel. Moi, c'était surtout par curiosité et parce que je n'étais pas capable de m'occuper d'un défrisage ( dégat multiples: casse et cuir chevelu sensible et sec).
    Maintenant , que je suis naturel depuis plus de 2 ans, je pense avoir fait le tour de mes cheveux naturels ( twist, twist out, coils, coils out, afro, puff, bantu knot, bantu knot out, braids etc) et mes cheveux supportent la chaleur!C'est plus sur pour mon cuir chevelu également. Je compte tenté cette expérience par curiosité encore.

    Néanmoins, pour celle qui n'on pas encore fait l'expérience de leur cheveux crépues, je trouverais cela dommage de passer à côté et je pense que Brittany ne met pas en avant ce message ( elle s'attire les foudres des nappys US).

  8. Par chocomim Lundi 09 Janvier 12 à 19h16

    Salut à toutes j'ai découvert ce site depuis peu et je le consulte régulièrement. Il est intéréssant bien organisé et les témoignages des internautes alimentent les articles de façon pertinente. J'ai beaucoup appris et surtout ce qu'il fallait éviter, il était temps qu'on apprenne la "vraie" vérité sur toutes ces méthodes. C'est original, drôle et surtout c'est écrit en "bon "français" :)

  9. Par Queeny Lundi 16 Janvier 12 à 01h34

    Coucou à toutes!!!
    Pour ma part, c'est tout simplement "no wayyy". De toute façon n'ayant fais dans ma vie, seulement trois brushing raté, cela n'aurait aucun sens.
    Cependant, Longhairdontcare2011, propose une tout autre approche du "heat trainning", qui semble faire ses preuves.
    Il s'agit de manipuler le cheveux le moins possible en les étirant une fois par mois au simple séche cheveux. Et donc elle ne les lavent qu'une seule fois par mois, ce qui peux en déranger plud d'une.
    Personnellement plus jeune mes cheveux étaient plus long et plus hydratés, lavé qu'une fois par mois, mais je me suis rendu compte qui semblait en bonne santé seulement.

    Donc que pensez vous de sa methode, que je vous invite à voir sur youtube.

Ajouter un commentaire :

Vos coordonnées